Une vague géante à NAZARE (Portugal)

Mégalodon surgissant des abysses !

Un surfer dévalant une vague géante

Un tanker affrontant une vague scélérate

Grand requin blanc !

A PROPOS

Sur mes refuges détruits, sur mes phares écroulés, sur les murs de mon ennui, j'écris ton nom.

Sur l'absence sans désir, sur la solitude nue, sur les marches de la mort, j'écris ton nom.

Sur la santé revenue, sur le risque disparu, sur l'espoir sans souvenir, j'écris ton nom.

Et par le pouvoir d'un mot, je recommence ma vie, je suis né pour te connaître, pour te nommer : liberté.

Paul ELUARD

 

 

Les trois derniers articles...

Tous les articles

Anatomie du désordre européen

 Ni les raisons structurelles du déclenchement de la crise, ni les moyens requis pour éviter qu’elle ne s’amplifie à très court terme ne sont, aujourd’hui, le principal objet de l’attention des gouvernements ni même de la plupart des économistes. La préoccupation lancinante, en Europe comme d’ailleurs aux Etats-Unis, tient à la lenteur de la reprise et à l’incapacité de trouver les moyens d’y remédier au point de faire resurgir l’hypothèse d’une stagnation séculaire.Lire la suite

Analyse du quinquennat de F.Hollande

Au 1er trimestre 2016, le PIB par tête de la France a retrouvé un niveau légèrement supérieur(+0,5 %) à celui atteint juste avant le déclenchement de la Grande Crise, début 2008. Au 2ème trimestre 2017, à la fin du mandat de F.Lire la suite

Les preuves de l'existence de DIEU

Les philosophes qui pensent, comme Descartes, que la raison est toute-puissante pour faire faire à l'homme des choix contraires à ses désirs profonds se trompent, les neurosciences l'ont bien démontré aujourd'hui. L'homme a bien un libre arbitre, mais toutes les décisions qu'il croit prendre librement sont soumises à un ensemble hiérarchisé de valeurs associées à des émotions, valeurs et émotions dont il n'est pas maître : l'homme peut faire ce qu'il veut, il ne peut pas vouloir ce qu'il veut.Lire la suite

Actualités CAROSE